À la fois riche et variée, la cuisine malagasy ou sakafo malagasy est belle et bien à l’image de sa culture. Elle a une grande ressemblance aux différentes cuisines créoles qui sont à la fois généreuses et épicées. La gastronomie de Madagascar est aussi une belle représentation d’un regroupement de traditions culinaires de différentes origines : africaine, créole, européenne et asiatique. Elle est donc très métissée. Alors que doit-on savoir avant de profiter d’une livraison sakafo malagasy ?

Le riz, la base

Les Malgaches figurent parmi les plus grands consommateurs de riz dans le monde. Ce céréale est en effet, présent dans tous les repas (petit déjeuner, déjeuner et souper). La manière de le cuisiner peut changer. Donc quand vous voulez bénéficier d’une livraison sakafo malagasy, vous devez avoir envie de manger du riz. Le matin, il est présenté sous forme de soupe (tsock chez les Chinois et vary sosoa chez les Malgaches) gluante accompagné de viandes, etc. Il peut aussi être mélangé avec des brèdes (vary amin’anana). A midi, il est cuisiné sec (vary maina) et est accompagné de viandes, de poissons, de volailles, de légumes, etc. avec ou sans bouillon. Il peut aussi être pris avec de l’achard (lasary) qui est un mélange de légumes crus avec de la vinaigrette et un peu de piment. Et le soir, c’est encore le retour du vary maina ou du vary sosoa avec souvent, le reste du laoka (viandes, brèdes, légumes, etc. pris au déjeuner). Chez certains foyers, le riz peut être remplacé par des tubercules comme les patates douces, le tarot, le manioc ou par d’autres céréales comme le maïs.

Le laoka

A chaque commande et livraison d’un sakafo malagasy, vous aurez un laoka. Il s’agit du met salé qui accompagne toujours le bol de riz. Il est très varié. Tous les aliments pouvant être salés peuvent être utilisés comme « laoka ». Les Malgaches cuisinent de la viande, de la volaille, du poisson, des légumes, des légumineuses, etc. pour accompagner le riz. Ils peuvent être présentés « ritra » c’est-à-dire sans sauce et sans jus, « rony » avec du jus (de type pot au feu) ou en sauce avec de l’oignon, des tomates, des échalotes, du lait de coco, etc.

Les Malgaches utilisent souvent des épices et des herbes pour rehausser le gout de leur cuisine. Cela peut être du poivre sauvage ou « tsimperifery », du gingembre, de l’ail, du piment, du curry, etc.

Les fruits

A Madagascar, le dessert est souvent constitué de fruits exotiques divers présentés crus dans un plat ou un petit bol. Ils appellent cela une salade de fruit. Ils peuvent aussi être pris sans être mélangés. Parmi les fruits les plus abondants dans le pays et qui peuvent aussi être commandés pour une livraison de sakafo Malagasy, il y a la banane, la goyave, les agrumes, l’ananas, la noix de coco, les fruits rouges (framboise, fraise, etc.), la papaye, le corossol, etc. Dans les restaurants, ils peuvent être servis avec des boules de glace, etc.

Les gouters malgaches

Comme gouter à Madagascar, vous aurez droit à divers beignets sucrés et salés. Vous pouvez vous en faire livrer en faisant une commande chez Ti’bouffe. Au choix, il y a les beignets de banane, de légumes, de pomme de terre, etc. Il y a aussi les fameux mofo baolina (à base de farine, sucre, lait et vanille), les mofo gasy et les ramanonaka (à base de farine de riz), les menakely (une sorte de donate à la malgache), les mokary (à base de farine de riz, de lait de coco et de noix de coco rapé), etc.

Le koba est aussi l’incontournable gâteau malgache typique de ce pays. Il s’agit d’un gâteau en forme cylindrique d’environ 1 m de long constitué de cacahuètes pillées et enrobées de farine de riz puis envelopper dans des feuilles de banane.